PHARMA MEDICA

SÉCHERESSE OCULAIRE

Sécheresse oculaire

Toujours plus de facteurs déséquilibrent l′humidité de la surface oculaire. De plus en plus de personnes travaillent au quotidien devant un ordinateur dans des locaux climatisés ou chauffés. Cependant, le travail prolongé à l’écran, la télévision ou la conduite engendrent une diminution de la fréquence de battement des paupières : le taux d’humidité des yeux est alors inférieur de 3 à 5 fois à la normale, ce qui peut entraîner des conséquences non négligeables. Le résultat : des yeux secs !

Des symptômes pénibles

Les premiers signes de sécheresse oculaire s’accompagnent souvent des troubles suivants :

  • Sensation de brûlure
  • Démangeaisons
  • Yeux rouges et fatigués
  • Production excessive de liquide lacrymal

Il convient alors de distinguer les symptômes légers des symptômes graves :

Sécheresse oculaire légère

  • Yeux fatigués, surmenés
  • Légère irritation
  • Sensation de brûlure ou démangeaisons

Produits sans agents conservateurs recommandés :

HYLO-COMOD® collyre 10 ml

HYLO-FRESH® collyre 10 ml

Admis par les caisses :
Siccaprotect® collyre 10 ml
Pour l′humidification quotidienne en cas de troubles légers

Sécheresse oculaire grave

  • Forte sensation de corps étranger (causée par des allergies ou des lentilles de contact)
  • Fortes irritations et sensations de brûlure avec fortes démangeaisons
  • Sécheresse intense chronique

Produits sans agents conservateurs recommandés :
24 heures d′humidification intensive des yeux

Collyre HYLO-CARE 10 ml – utilisation durant la journée, la valeur ajoutée pour les soins

HYLO®-GEL collyre 10 ml – utilisation durant la journée, humidification intensive

VitA-POS® pommade ophtalmique 5 g – utilisation durant la nuit, régénération et soulagement

Structure du film lacrymal naturel

Le film lacrymal est vital pour les yeux car il nourrit la conjonctive et la cornée, nettoie l′œil des corps étrangers et le protège des infections grâce à des constituants antiseptiques.
Le film lacrymal est constitué des trois couches suivantes :

  • Couche externe lipidique
  • Couche intermédiaire aqueuse
  • Couche intérieure mucinique

Comment survient la sécheresse oculaire ?

Lorsque le liquide lacrymal est en quantité insuffisante ou que sa composition a changé, on parle de « sécheresse oculaire ». Celle-ci a pour conséquences une humidification et alimentation irrégulières de la surface de l′œil.

On constate l’apparition de zones sèches dont la cornée et la conjonctive peuvent être endommagées et qui peuvent nuire à la vision.

Des yeux irrités peuvent altérer la vue et perturber sensiblement la perception. Ces troubles sont souvent causés par le travail à l′écran, une humidité de l′air insuffisante à cause de la climatisation ou du chauffage et les impuretés de l′air.

La production de larmes diminue avec l′âge, et la prise de médicaments (p. ex. pilule contraceptive, bêta-bloquants, sédatifs) peut avoir un effet déterminant sur la constitution ou la production de liquide lacrymal.

Malgré des symptômes pénibles, la sécheresse oculaire ne constitue malheureusement pas la première étape d′un traitement. Derrière elle peuvent pourtant se cacher des pathologies sérieuses telles que rhumatismes, diabète ou affections de la thyroïde : il est donc important que les personnes qui souffrent fréquemment de sécheresse oculaire se fassent examiner par un spécialiste.

Conseils supplémentaires contre la sécheresse oculaire

  • Eviter les courants d′air, la fumée et les pièces surchauffées
  • Humidification optimale de l′air
  • Suffisamment d′apports de liquide
  • Cligner des yeux régulièrement

Nous vous recommandons aussi de vous faire conseiller par un ophtalmologue, un pharmacien ou un droguiste. Ceux-ci peuvent fournir des explications sur les causes et offrir de vraies solutions au problème au moyen de collyres d′excellente qualité.